Histoire et origines du Land Art

 
 
 
 Son Histoire :
 
•L'histoire du Land Art commence en octobre 1968 avec l'exposition nommée Earthworks, à la Dwan Gallery à New York. Les premières œuvres ont  donc été réalisées dans les paysages désertiques de l'Ouest américain à la fin des années 1960.
 
Ses Artistes et leurs productions :
 
•Avec la publication de son essai The Sedimentation of the Mind: Earth Projects en 1968, Robert Smithson s'impose comme le théoricien du Land Art et devient la figure emblématique de cette tendance artistique, aux côtés de Robert Morris, Nancy Holt, Dennis Oppenheim, Walter De Maria, Christo et Michael Heizer. En février 1969, une autre exposition, Earth Art, organisée par Willoughby Sharp au Andrew Dickson White Museum of Art (Ithaca, New York), confirme l'importance du Land Art sur la scène de l'art.
 
Son but :
 
•Les motivations premières du Land Art étaient de se débarrasser de l'art de chevalet et des grands principes du Modernisme prônés par le critique d'art Clement Greenberg. Comme la plupart des mouvements nés dans les années 1960, le Land Art cherchait à lier l'art et la vie, à arrêter de produire des œuvres destinées à être seulement admirées dans des musées.
 
Son évolution dans le temps :
 
•Cette tradition s'est perpétuée chez plusieurs artistes contemporains qui travaillent directement dans la nature. Les œuvres sont souvent éphémères et ne deviennent durables que via la photographie : feuilles, fleurs, neige, glace par Andy Goldsworthy ou Nils Udo ainsi que la plupart des œuvres de Richard Long.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site